11/09/2006

L'hétérosexualité n'existe pas

L’hétérosexualité n’existe pas, pas plus que l’homosexualité. Il s’agit là de catégories qui découpent dans le réel à la serpe pour satisfaire une certaine idéologie, reproductionniste, essentialiste, normative. Prendre acte du fait que l’hétérosexualité n’existe pas marque l’entrée dans une perspective réellement et radicalement queer, épurée des récits sociaux structurants, normalisés et normatifs, constitués et constituants, qui composent l’idéologie familialiste, hétéroreproductrice, reproductionniste.

Le récit hétérosexiste dessine une cartographie des sexualités qui va de l’hétérosexualité à l’homosexualité. Le schéma est binaire, les deux pôles sont comme deux parties d’un tout, la « sexualité » (pas plus que l’hétérosexualité, il n’existe de « sexualité »), et entre les deux existe la bâtarde « bisexualité ». Les trois sexualités ainsi découpées renvoient à trois groupes de personnes, les « hétérosexuels », les « bisexuels » et les « homosexuels ».

Être hétérosexuel, c’est éprouver du désir pour le sexe opposé. Car il est bien connu que le désir est univoque et uniforme, théorique, descriptible, lisible, antérieur à sa concrétisation, idéel, etc. L’hétérosexualité, c’est un gigantesque mythe qui se fonde sur une représentation archaïque et particulièrement spécifique du désir comme « essence » (au sens de Platon).

Personne n’est « hétérosexuel ». Il y a des individus qui désirent les individus de sexe opposé, mais le désir n’est jamais exclusif ni préexistant aux actes.

Ce qui est drôle, c’est que l’hétérosexualité c’est un package : c’est pas seulement le sexe entre homme et femme (comme on pourrait le croire d’après le terme), c’est aussi le modèle du couple, de la différencedessexes voire de « l’opposition des sexes » (et le cinéma intello, avec ses teesings putassiers en matière d’incommunicabilité homme/femme, est tout aussi scandaleusement cheap que le cinéma américain puritain anti-sexe et ultra-normatif), l’hétérosexualité c’est aussi la famille et son organisation, donc les relations hiérarchiques parents/enfants, c’est aussi une certaine conception des relations sexuelles, c’est aussi l’Amour, tel qu’il est décrit par l’art et les poètes, et cette espèce « d’instinct de survie », la reproduction et le reproductionnisme. En d’autres termes, l’hétérosexualité, c’est toute la société. C’est une gigantesque idéologie. C’est le système de régulation interindividuel qui préside à la destinée du monde.

L’hétérosexualité, une certaine façon de concevoir les relations sexuelles : le scandale du député républicain, aux Etats-Unis, l’a montré. Comme tous les puritains sont peu ou prou obligés de dire que ce n’est pas son « homosexualité » qui est scandaleuse, ce qu’ils condamnent avant tout, c’est le fait qu’il ait dragué des stagiaires mineurs. Au fond, la relation hétérosexuelle, c’est aussi les codes sexuels straight, et cette frontière symbolique, morale, entre majorité et minorité.

L’hétérosexualité n’existe pas, puisque c’est une idéologie qui tente de décrire le monde et de le resignifier en fonction de grands principes (hétéro-sexualité, reproductionnisme, familialisme), mais qui ne recouvre aucune réalité, qui ne correspond pas à une « tendance » profonde et « naturelle » des individus, mais bien à une construction.

L’une des ambitions de la fosmus est de faire disparaître le clivage hétérosexualité/homosexualité, pour la simple et bonne raison qu’il n’existe que dans les têtes, qu’il correspond à des constructions et des apprentissages, des technologies de domestication des corps et du désir. Pour déboucher sur des actions concrètes, voilà l’objectif : multiplier les relations sexuelles entre individus construits comme « hétérosexuels » et individus construits comme « homosexuels », détruire par la performance sexuelle les assignations, autoriser une fission des classes et des prétendues « orientations sexuelles », et enfin rendre possible un devenir multiple, anarchique et rhizomique des rencontres et des désirs, des unions et des amours.

4 comments:

Anonymous said...

Validate Our Dastardly Prices at www.Pharmashack.com, The Privilege [b][url=http://www.pharmashack.com]Online Apothecary's [/url][/b] To [url=http://www.pharmashack.com]Buy Viagra[/url] Online ! You Can also Compute out a glimpse of Copious Deals When You [url=http://www.pharmashack.com/en/item/cialis.html]Buy Cialis[/url] and When You You [url=http://www.pharmashack.com/en/item/levitra.html]Buy Levitra[/url] Online. We Also To question a witticism on a Ginormous Generic [url=http://www.pharmashack.com/en/item/phentermine.html]Phentermine[/url] In shore up of Your Victuals ! We Recap away Monicker force [url=http://www.pharmashack.com/en/item/viagra.html]Viagra[/url] and Also [url=http://www.pharmashack.com/en/item/generic_viagra.html]Generic Viagra[/url] !

Anonymous said...

It isn't hard at all to start making money online in the hush-hush world of [URL=http://www.www.blackhatmoneymaker.com]blackhat guide[/URL], It's not a big surprise if you don't know what blackhat is. Blackhat marketing uses alternative or not-so-known ways to generate an income online.

Anonymous said...

Post18, http://www.arlo.net/massacree/ buy viagra online, uwob5, http://www.arlo.net/fccgb/ buy viagra without prescription, wsxa4, http://www.arlo.net/fccgb/notes/ buy generic viagra, vafc4, http://www.arlo.net/bytes/ order cheap viagra, xwmf9, http://www.arlo.net/live/ viagra for sale

Anonymous said...

Cassyusen xaikalitag fleeneKneerce [url=http://uillumaror.com]iziananatt[/url] Briniaevera http://gusannghor.com Imadannanut